Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Avr 2020 | Profession
 

Maintien des effectifs ; fourniture de 1 400 vitres de protection pour accompagner les buralistes ;  non-recours aux aides publiques : tels sont les trois engagements que British American Tobacco France annonce dans un communiqué que nous reproduisons.

« British American Tobacco (BAT) France annonce la mise en œuvre de différentes mesures visant à̀ soutenir ses salariés, ses partenaires et ses clients confrontés à la crise sanitaire du Covid-19 en France.

•• « En interne, BAT France s’engage, tout au long de la période de confinement, à maintenir l’intégralité́ des emplois et des niveaux de rémunération sans recourir au dispositif du chômage partiel, sur l’ensemble du territoire.

•• « Pour soutenir ses partenaires, BAT France accompagne les buralistes avec notamment la distribution de 1 400 vitres de protection, pour faciliter le respect des gestes barrières. Les équipes commerciales de BAT France maintiennent également un dialogue constant avec les buralistes par l’intermédiaire d’échanges téléphoniques et à travers BAT Club, plateforme dédiée aux professionnels, afin d’identifier leurs besoins en temps réel et d’y répondre au mieux. BAT France a également mis en place un délai de paiement à 60 jours pour ses produits du vapotage afin de soutenir les buralistes pendant la crise actuelle.

•• « Enfin, dans un souci de responsabilité́ sociale et citoyenne, BAT France annonce qu’il ne recourra pas aux aides publiques exceptionnelles proposées par le gouvernement et s’engage à ne procéder à aucun report de charges sociales ou fiscales jusqu’à̀ la fin de cette crise, dans le but de soutenir l’effort financier de l’État.

•• Pierre Durinck, Directeur général de BAT France (voir 9 avril), déclare : « En tant qu’employeur solidaire et entreprise responsable, nous souhaitons participer à l’effort de solidarité́ nationale en apportant notre plein soutien à l’ensemble de nos collaborateurs, partenaires et à l’État. Nous traversons aujourd’hui une crise terriblement difficile et il est crucial d’agir tous ensemble pour construire le monde de demain ».

•• « Début avril, une filiale américaine de BAT, Kentucky BioProcessing (KBP), avait annoncé́ le développement d’un vaccin potentiel (voir 1er avril) contre le COVID-19 à base de plants de tabac, qui se trouve actuellement en tests précliniques.

•• « Ces engagements s’inscrivent dans le cadre de l’objectif « A Better Tomorrow » (« Un Avenir Meilleur ») de BAT : réduire l’impact de ses activités sur la santé à travers un plus large choix de produits agréables et moins risqués ».