Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
2 Déc 2023 | Profession
 

« Il sagit de transformer des menaces en opportunités » avait glissé Hervé Tremblay, président de la CCI de la Sarthe, lors de la signature du renouvellement du partenariat avec la fédération départementale des buralistes pour la « Saison 2 » du Fonds de transformation (voir 21 et 8 novembre).

À l’image de ces 46 buralistes sarthois ayant déjà bénéficié des avantages de cette démarche … Exemples retenus par Ouest France.

•• « Quand on refait son magasin du sol au plafond, on a au moins besoin de cette somme maximale » explique la patronne d’un bar-tabac au Mans. Elle est aujourd’hui ravie d’avoir pu bénéficier, dernièrement, de ce dispositif : « en choisissant de tout remettre aux normes, je suis passée dun bureau de tabac de quartier à une boutique de centre-ville. »

Selon elle, une clientèle différente franchit la porte de son commerce, grâce à ce rafraîchissement. : « … et je vends maintenant plus de boissons sans alcool, quavec. » Cette cure de jouvence lui a également permis de passer de deux à quatre salariés. Sans forcément proposer plus de nouveaux services ou produits.

•• Même son de cloches, en milieu rural. « Depuis la transformation, les clients me disent que cest bien de vendre désormais des cartes danniversaire … alors que jen vendais, avant. Mais ils nosaient peut-être pas entrer » une collègue à Ballon-Saint-Mars (au nord du Mans).« On me demande même des aiguilles à tricoter » sourit-elle.