Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
18 Août 2016 | Profession
 

Monop station NiortNiort apparaissait dans la liste des 13 gares concernées par l’implantation d’un Monop’ Station vendant du tabac, suite à des appels d’offres de la SNCF gagnés par le groupe Monoprix contre Relay (voir Lmdt du 3 août).

De fait, le Monop’ Station de Niort a ouvert le vendredi 5 août (photo). Sur 152 mètres carrés. Sachant qu’aux 13 gares concernées, il faudra bientôt rajouter Montélimar. Des travaux importants y sont prévus à la rentrée et, à cette occasion, le Relay devrait y être remplacé par un Monop’ Station.

Ce sont dans ces circonstances que les buralistes vosgiens ont manifesté – avec un certain succès médiatique (voir Lmdt des 1er, 2, 8 et 15 août) – contre l’ouverture d’un Monop’ Station en gare d’Épinal. Alors qu’il existe deux buralistes à proximité immédiate (voir Lmdt du 5 août).

Certes, ces Monop’ Station entrent dans la catégorie des « débits spéciaux ». Mais il n’en reste pas moins que le tabac se retrouve ainsi sous une enseigne qui affiche haut et fort ses ambitions en matière de développement de « formats de proximité » un peu partout, dont les centres-villes.

On comprend dès lors l’inquiétude des buralistes. Alors que le paquet neutre arrive. Et que le marché parallèle (tout ce qui ne provient pas du réseau des buralistes et de la revente) pèse déjà pour 27,1 % de la consommation. Monoprix n’a pas besoin du tabac pour équilibrer son modèle économique.