Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
 

Le projet du gouvernement britannique de faire du Royaume-Uni un pays progressivement sans tabac est reporté sine die, le texte n’ayant pas été voté avant la suspension du Parlement, ce jeudi 24 mai, en amont des élections législatives de juillet.

C’est ainsi que débute une dépêche AFP qui confirme nos propres informations (voir 24 et 23 mai 2024).

Le Premier ministre conservateur Rishi Sunak avait annoncé à l’automne dernier cette politique très ambitieuse de lutte contre le tabagisme. Celle-ci prévoit que les jeunes ayant moins de 15 ans aujourd’hui ne se verraient jamais vendre légalement de cigarettes (voir 4 octobre 2023). Ils deviendraient ainsi la première génération sans tabac au Royaume-Uni (voir 17 avril 2024).

Mais ce projet n’a pas été inclus dans la liste des textes qui seront adoptés avant la suspension du parlement, ce vendredi 24 mai. « Bien sûr je suis déçu de ne pas pouvoir faire passer ce texte avant la fin de la session compte tenu du temps disponible », a déclaré Rishi Sunak à des journalistes lors d’un déplacement en Irlande du Nord. « J’ai décidé de faire quelque chose d’ambitieux, qui fera une énorme différence pour l’avenir de notre pays », a poursuivi le Premier ministre, qui devrait réintroduire ce projet s’il était élu aux législatives.

Les travaillistes se sont eux aussi engagés à instaurer cette politique anti-tabac s’ils étaient élus. Rishi Sunak a annoncé mercredi que les élections législatives auraient lieu le 4 juillet. Les conservateurs, au pouvoir depuis 14 ans, sont loin derrière l’opposition travailliste dans les sondages.