Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
3 Déc 2020 | Profession
 

Rappelons que le Président Giscard d’Estaing, qui s’est éteint hier soir, a été l’inspirateur – si ce n’est le commanditaire – d’une gamme de cigares premium, aux saveurs cubaines, toujours particulièrement reconnue et appréciée : le Quai d’Orsay (voir 8 octobre 2017 et 13 novembre 2020).

•• Ministre des Finances du président Pompidou, au début des années 70, il avait en effet demandé à la Seita (société nationale, à l’époque) « un grand cigare dans l’esprit français du goût et du raffinement ».

Seita, dont le siège était au Quai d’Orsay, avait alors travaillé sur le sujet avec ses partenaires cubains. S’étant progressivement affirmé , le Quai d’Orsay a su conquérir, depuis, ses lettres de noblesse (voir 12 janvier et 29 décembre 2018).

•• On se souviendra aussi que sous la présidence de Giscard, la ministre de la Santé (et fumeuse) Simone Veil avait mis en place un premier plan d’ampleur « anti-tabagisme » en France : les avertissements commencent à apparaître sur les paquets (« abus dangereux »), la publicité du tabac disparaît des grands médias et le droit de fumer dans les lieux publics connaît de premières restrictions.

« Le plus important est que les gens soient informés de la nocivité du tabac » affirmait-elle en cette période de vraie première prise de conscience collective (voir 30 juin 2017).