Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Oct 2021 | Profession
 

Philippe Coy était l’invité de Cécile de Menibus, ce mardi 12 octobre, lors du Grand Matin de Sud Radio. 

Parmi les sujets, le rapport parlementaire de la « mission d’information sur la consommation de tabac et le rendement de sa fiscalité pendant le confinement » (voir 29 septembre).

« C’est un constat que l’on partage malheureusement depuis de trop nombreuses années. Le premier confinement a montré l’étendue du volume de tabac qui échappe au réseau légal des buralistes. 

•• « Depuis quatre ans, nous n’avons eu de cesse de rappeler au Gouvernement qu’il était nécessaire de lutter efficacement contre ce marché parallèle qui consiste à aller acheter « légalement » de l’autre côté de la frontière. En juillet 2020, le seuil d’importation a finalement était ramené de 4 à 1 cartouche. Mais, nous observons aussi partout sur le territoire un marché souterrain et, de plus en plus issu de la contrefaçon avec des gangs mafieux. Les Douanes agissent déjà sur le terrain, mais il faut aller plus loin …

•• « Il y a un vrai débat aujourd’hui en termes de santé publique. Depuis 15 ans, la France a pris une seule option : la trajectoire fiscale. Conséquence : 3 milliards de fuite fiscale et des fermetures de buralistes par manque d’activité du fait du marché parallèle. 

« Il est donc urgent d’avoir une politique de santé publique européenne et je m’en remets à la présidence française de l’UE qui doit démarrer au 1er janvier pour mettre ce dossier sur la table des discussions. Il est urgent que les prix se resserrent … harmonisés, je ne suis pas dupe. Il est urgent de réduire les écarts et d’avoir plus de fermeté sur tout ce qui est contrôle ».

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.