Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Sep 2021 | Profession
 

« Hors de question de trier nos clients ». Après un contrôle de gendarmerie, ce samedi 11 septembre, un couple à la tête d’un bar-tabac-presse à Ploumilliau (près de Lannion, Côtes-d’Armor), ont décidé de ne plus servir au comptoir.

Dans un message posté à l’intention de leur clientèle, dimanche 12 septembre sur leur page Facebook, ils expliquent avoir pris la décision de fermer leur bar « jusqu’à réception de notre procès-verbal ». La décision intervient au lendemain d’un contrôle de gendarmerie qui a constaté l’absence de contrôle du pass dans l’établissement, précise Le Télégramme.

Ils continueront de vendre des boissons à emporter et poursuivront l’activité tabac/jeux de grattage/PMU.

« Nous sommes attristés par la situation, mais il est hors de question que nous cédions à cette obligation » poursuivent les buralistes. « Ceci n’est pas un message de plainte ou d’apitoiement (…) nos anciens se sont battus pour nos libertés et aujourd’hui nous devrions céder face à ce chantage, Coluche doit se retourner dans sa tombe ». (Voir 11 septembre).

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.