Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Août 2021 | Pression normative
 

Pendant près d’un an, les équipes municipales de cette commune de la métropole lilloise ont planché sur le sujet et depuis juillet, la ville a lancé un grand mouvement de « Zéro mégot » … en s’inspirant du zéro déchet à Roubaix.

•• La ville a investi dans deux collecteurs de mégots. Avec un design moderne, ces bornes très identifiables arborent un logo « Éco Mégot » et le slogan : « Déposez vos mégots ici, nous les recyclons ». Elles peuvent contenir jusqu’à 36 000 mégots. Pour Hugues Watine, adjoint au développement durable à Wasquehal, « on fait appel au bon sens citoyen pour essayer de créer un réflexe de collecte. On vise le particulier qui fume et qui doit avoir des mégots chez lui. On l’invite à venir les déposer pour faire un bon geste ».

•• 1 000 cendriers de poche ont été par ailleurs commandés. La distribution a commencé fin juin, via les commerçants du centre-ville et les administrations publiques.

Là encore, il s’agit d’un moyen d’accompagner les fumeurs vers un nouveau comportement comme l’explique Hugues Watine : « tout le monde n’est pas forcément conscient que laisser ses mégots dans la nature, c’est nocif. Il faut donc faire un travail pédagogique pour attirer un public moins sensible à ces questions. »

•• Une vaste campagne de communication a accompagné le mouvement. Tous les cendriers de la ville ont revêtu des stickers « Zéro mégot » afin d’encourager toutes les bonnes volontés et mettre fin à ces pollutions.

Hugues Watine rappelle qu’à la différence de certaines villes, « on a privilégié la sensibilisation sans passer par la répression. Informer et collecter, c’est mieux que de lancer sur le trottoir ». La ville promet d’autres événements dans le cadre du « Zéro mégot ». (Voir 5 août et 14 juillet)