Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Juil 2021 | Profession
 

Marie Pinier, accusée de discrimination pour avoir refusé à plusieurs reprises de prendre ou délivrer des colis à des femmes voilées, a été relaxée par la cour d’appel de Toulouse ce 30 juin.

En 2018, elle avait été condamnée à 1 000 euros d’amende et 10 000 euros de dommages et intérêts en première instance (voir 3 juin 2021, 4 juillet29 juin19 avril 2018). Le parquet avait requis, comme en 2018, trois mois de prison avec sursis et 3 000 euros d’amende. Marie Pinier a toujours invoqué des raisons de sécurité.