Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
26 Jan 2023 | Trafic
 

Retour, plus précis, sur la logistique et l’organisation sophistiquées de l’ensemble des 3 usines de tabac dont le démantèlement simultané a été annoncé, ce 22 janvier, en trois points différents de l’Espagne : Logroño, Valence et Séville (voir 23 janvier).

Rappelons que cette opération « Fataca » de la Guardia Civil a débouché sur la saisie de 3,5 millions de paquets récemment fabriqués et la détention de 17 opérateurs qui ont fait valoir un  statut de réfugiés ukrainiens. On rajoutera qu’une dizaine de cadres et responsables ont aussi été mis sous les verrous. En fait la Guardia Civil a perquisitionné en tout une vingtaine de hangars et de commerces sur pas moins de 8 sites: dans la Rioja (Logroño), dans la région de Séville et à Málaga, Cordoue, Madrid, Albacete, Valence ainsi qu’à Saragosse.

•• C’est à partir d’une première affaire débouchant sur la découverte de l’usine numéro 1 qui était située dans un élevage de volailles, à une centaine de kilomètres de Séville (voir 10 janvier 2022), que tout a démarré.

Les paquets vides étaient manifestement imprimés à l’étranger et arrivaient en Espagne par voie maritime. Les capacités de production de l’ensemble des 3 usines sont évaluées à 540 000 paquets par jour. Le coût des machines est estimé, à première vue, à plus de 3 millions d’euros.

Outre les 3,5 millions de paquets récemment fabriqués, les enquêteurs sont tombés sur un stock total de 10 tonnes de feuilles de tabac. Les enquêteurs ne doutent pas qu’une partie de la production sortait d’Espagne.

•• Il s’avère que le petit groupe de mafieux à la tête de cette organisation vivait dans de belles propriétés, notamment au bord de la mer à Marbella: la Guardia Civil a saisi 25 voitures et posé les scellés sur les entrées de 7 résidences.

Tout cet ensemble devait bien tourner car, toujours d’aprés les enquêteurs, le groupe de contrefacteurs envisageait d’ouvrir une quatrième usine à Osuna (à une cinquantaine de kilomètres de Séville). Et il avait planifié d’investir dans de grands champs de culture de cannabis.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.