Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
12 Déc 2023 | Profession
 

À Bourges (Cher), le tabac-presse de la Chancellerie vient de rouvrir ses portes début décembre. Le commerce avait été mis à sac par les émeutiers à la fin du mois de juin (voir 2 octobre).

Le commerce parait encore bien vide avec ses rayons « presse » même pas remplis à moitié, mais beaucoup de clients du quartier ont retrouvé leurs habitudes en venant acheter ici leurs cigarettes, rapporte France Bleu Berry dans un reportage.

•• Le buraliste, Thierry Auberger, se dit encore très marqué par la destruction de son commerce dans la nuit du 29 au 30 juin : « nerveusement, je ne suis pas bien. Ils ont débarqué à une quinzaine ici, et ils ont tout cassé pour emporter tout le tabac qu’ils pouvaient. J’étais catastrophé quand je suis arrivé pour constater les dégâts, avec mon fils et mon employé. » Bilan : Plus de soixante mille euros de dommages et trente-cinq mille euros de tabac volé.

Peu à peu les rayonnages magazine vont se remplir à nouveau, mais Thierry attend toujours le remboursement de sa perte d’activité : environ 35 000 euros.

•• Sa trésorerie est tendue pour payer sa prochaine commande de tabac : « pour l’instant, les assurances m’ont remboursé le tabac volé, les confiseries manquantes, le e-liquide. J’ai fait réparer le rideau en fer et la porte coulissante, mais ils ne m’ont remboursé qu’une partie et il faut que je leur envoie les factures pour le reste. » Il estime avoir été remboursé pour l’instant d’un peu plus de la moitié de son préjudice (voir 8 août).

Lui qui ne compte pas ses heures est assez amer aujourd’hui : « y’en a un qui a été condamné à des heures d’intérêt général, l’autre à six mois de prison avec sursis. Un mineur doit comparaître bientôt, mais il n’aura rien puisque c’est un mineur. Ça me met en colère. Moi, à 5 heures 10 le matin, je suis debout et je rentre à 20 heures chez moi. Je bosse douze heures par jour. Ils n’ont qu’à bosser pour gagner leur argent au lieu de tout casser. » Photo : © Radio France