Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
10 Jan 2022 | Trafic
 

À quatre jours d’intervalle en avril dernier, les Douanes avaient saisi 116 kilos de tabac.

Les automobilistes passeurs, tous deux attrapés sur l’A31 près de Yutz (Moselle), viennent d’être condamnés ce mardi 4 janvier par le tribunal correctionnel de Thionville (voir aussi 24 septembre et 18 février 2021).

•• Le premier prévenu, 41 ans, est père de famille. Trois enfants à la maison, un casier vierge. Il ne travaillait pas à l’époque où il a été arrêté. Le 14 avril dernier, il avait fait une virée dans une station-service au Luxembourg et acheté 423 pots de tabac, 4 cartouches de cigarettes avant de faire demi-tour. Les douanes interceptent l’automobiliste sur la route. Les 53 kilos de tabac sont saisis.

Il s’est présenté devant le tribunal sans avocat. Il a trouvé depuis un boulot en intérim, mais il n’a toujours pas d’explication valable, ni d’argument pour justifier les quantités transportées. Il écope de 500 euros d’amende pénale. La note due à l’administration est bien plus salée: il devra payer 18 200 euros d’amende fiscale.

•• Dans la seconde affaire, deux cousins sont poursuivis pour circulation et détention illégales de 58 kilos de tabac à rouler, de 15 cartouches de cigarettes et de 10 paquets de cigarillos. La voiture avait été également stoppée sur l’A31 à hauteur de Yutz, le 18 avril dernier.

Le conducteur a expliqué qu’il ne connaissait pas la législation en vigueur sur le transport de cigarettes. Résidant dans la Marne, il était venu à Metz pour un mariage. La famille lui a passé commande en tabac … il n’a fait que rendre service. Le prévenu, chauffeur routier, père de quatre enfants, n’avait jamais été condamné, lui non plus. Il prend également 500 euros d’amende pénale. En revanche, l’amende fiscale s’élève à 21 100 euros.