Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
16 Oct 2021 | Profession
 

•• Radio Classique … Interview de Philippe Coy à l’occasion du congrès des buralistes (voir 13 et 14 octobre)

« Il faut du temps pour engager une démarche de transformation de 24 000 entreprises. On a réussi à en convaincre 4 500. Il reste encore beaucoup de collègues à embarquer, le temps de mettre en œuvre un projet, parfois de trouver un nouveau local avec plus d’espaces pour développer de nouveaux produits marchands. 

« 4 500 démarches en trente mois, c’est déjà un super exploit pour cette profession qui est unie autour du métier de buraliste mais qui est aussi indépendante ».

•• France Bleu Hauts-de-France … « Une profession qui se réorganise »

Pour Patrick Falewée, président de la fédération des buralistes du Nord-Pas-de-Calais, il est impératif d’harmoniser les taxes sur le plan européen mais cela ne suffit pas. « Le buraliste se transforme, on a un plan négocié avec l’État, c’est une aide de 20 millions d’euros par an pour le réseau . Nous sommes déjà environ 4 500 à avoir franchi le pas ».

Ils vendent du tabac, des jeux de la FDJ, de la presse, deviennent des relais-colis mais plus seulement. Patrick Falewée évoque le circuit court pour « le mettre en valeur. On va également travailler avec les bailleurs sociaux, les fournisseurs d’énergie. On a plein de pistes ». L’avenir en résumé : « on sera de moins en moins acteurs du tabac et de plus en plus ouverts à d’autres horizons ».