Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Oct 2012 | Pression normative
 

Après les incompréhensions entre Bercy et l’Elysée ou Matignon (voir Lemondedutabac de ce matin), nouvelle confusion au sein du gouvernement entre Matignon et l’Education Nationale sur la dépénalisation du cannabis …

Jean-Marc Ayrault a rappelé sèchement à l’ordre son ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, après sa prise de position, dans les médias ce dimanche, en faveur de l’ouverture du débat sur la dépénalisation du cannabis « comme moyen de lutte contre les trafics dans les cités ». Vincent Peillon, contraint de faire marche arrière, a fait part d’une « réflexion personnelle ».

Mais la polémique est appelée à continuer. Avec de nombreuses prises de position. A l’instar de celle du député-maire de Bègles, Noël Mamère, qui demande, ce lundi 15 octobre, « de sortir de l’hypocrisie sur le cannabis » en termes de santé public et de prévention, en estimant que « l’objectif, c’est de contrôler le marché (en faisant référence à l’alcool et au tabac), même si on trouve toujours une manière de détourner les interdits ».

Noël Mamère avait soutenu, à l’époque, Cécile Duflot dans  sa volonté «  d’aligner le cannabis sur l’alcool et le tabac, qui sont finalement des drogues tolérées qui coûtent très cher à la société » (voir Lemondedutabac du 6 juin).