Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
13 Mai 2015 | Observatoire
 

Marc LomazziPas vraiment de surprise à la lecture du livre « Comment la mafia du tabac nous manipule », de Marc Lomazzi, édité par Flammarion et mis en vente à partir d’aujourd’hui.

L’argument essentiel du livre est bien conforme à ce que nous en révélions hier (voir Lmdt du 12 mai) : une vision partisane – fondée essentiellement sur de complaisants « témoignages anonymes » de « repentis » – et qui cherche avant tout à jeter la suspicion sur toute la filière tabac.

En gros, si la lutte contre le tabagisme est un échec en France depuis 10 ans, c’est parce que les fabricants ont acheté, de mille et une manières, les politiques et parce que les buralistes sont soudoyés pour vendre du tabac aux mineurs (c’est ce qu’a encore clairement laissé entendre Marc Lomazzi, au micro de Jean-Marc Morandini, hier sur Europe 1). Un peu court et simpliste comme explication, mais ça peut tenir sur tout un bouquin.

L’auteur aurait pu revenir sur bien d’autres causes de cet échec et donc donner plus d’ampleur à son analyse. C’est le travail que l’on aurait pu attendre, du moins, d’un rédacteur en chef économique du Parisien / Aujourd’ hui en France. Exemples.

• Et l’absence flagrante de moyens et de volonté gouvernementale pour une vraie politique de prévention ? : contradictions politiques ; gaspillage de deniers publics ; tabacologues laissés à l’abandon ; échecs des substituts nicotiniques ; jeux obscurs des laboratoires pharmaceutiques. Il y aurait tellement de choses à dire …

• Et les échecs patents de l’éducation nationale en terme de lutte contre les addictions ? : messages confus ; démission du corps enseignant ; nullité des investissements ; terrain laissé libre à tous les trafics. Il y aurait tellement de choses à dire…

• Et le « foutage de gueule » des pouvoirs publics (sous tous les gouvernements) dans leur politique prétendant aider les buralistes à se diversifier : promesses non tenues ; priorité à la Poste ; court-circuitage avec la vente de timbres passeport sur Internet. Il y aurait tellement de choses à dire …

À suivre.