Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
24 Nov 2021 | Profession
 

« L’installation d’un distributeur de billets chez un buraliste n’est pas une première dans l’Hexagone » ont tenu à souligner deux élus de la minorité de Bagnoles de l’Orne Normandie (au sud-est du département).

« Nous avons été les précurseurs. Depuis février 2018, à notre initiative, un distributeur de billets a été mis en service au bar-tabac le Celtic, en partenariat avec la Ville et la BNP » poursuivent-ils dans Le Publicateur Libre.

•• « Cela faisait une dizaine d’années que ce quartier, qui est le plus peuplé de la commune, n’avait plus de point de retrait, alors qu’on en comptait sept côté lac », rappelle la conseillère municipale Nadine Beldzisky. « Les personnes devaient prendre leur voiture ou le bus. Il y avait un réel besoin d’autant que nous avons ici tous les commerces de proximité ».

Si le projet ne faisait pas l’unanimité au sein du conseil municipal à l’époque, le maire Olivier Petitjean lui avait toutefois donné son aval pour trouver une banque prête à s’engager. Et c’est finalement la BNP qui a accepté.

•• Pour une question de coût, le choix s’est porté sur un distributeur en intérieur plutôt qu’en extérieur, mais il fallait ensuite trouver un endroit adapté. Après avoir passé en revue d’autres possibilités, c’est le Celtic qui est apparu comme l’endroit idéal. Il est déjà sécurisé pour le tabac et les jeux, et il est ouvert quasiment tous les jours à l’année.

Le buraliste a donc mis à disposition gracieusement un espace côté tabac-presse. « Il n’a aucune rémunération, mais la présence de ce DAB lui apporte un flux de clientèle supplémentaire » note l’élue.

•• Une convention tripartite a donc été passée entre : le Celtic ; la BNP (installation et maintenance) ; la Ville (fonds de roulement de 25 000 euros + 1 000 euros/an pour le transport de fonds deux fois par mois). Ce distributeur fonctionne dans les mêmes conditions que les autres, quelle que soit la banque du client.

« On constate une fréquentation régulière car, contrairement à ce que l’on entend ici ou là, les gens continuent à utiliser l’argent liquide pour certains achats » précise l’élue. (Voir 15 novembre 2021).

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.