Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
13 Déc 2023 | Profession
 

Un commando

• Rhône. Il était environ 19 heures 30, ce lundi 11 décembre, quand un commando a brusquement surgi dans un tabac-presse à Villeurbanne (près de Lyon). Au moins trois individus, tous cagoulés …

D’après les premiers éléments de l’enquête, les malfaiteurs étaient armés d’au moins une arme longue ressemblant fortement à un fusil à pompe, ainsi que d’un pistolet. Après avoir menacé les employés, ils ont récupéré un butin conséquent en espèces.

Le trio a finalement pris la fuite à pied, ou à trottinette, rapporte une source proche du dossier.

Bredouilles (1)

• Loir-et-Cher. Un bar-tabac à Chailles (7 kilomètres de Blois) allait fermer ce lundi 11 décembre, avec encore quelques clients à l’intérieur, quand trois individus ont fait irruption et se sont dirigés vers le comptoir, l’un d’eux étant armé.

Les malfaiteurs ont ordonné à la serveuse de leur remettre le contenu de la caisse mais celle-ci a refusé. Sa résistance et la présence des autres clients ont manifestement suffi à décourager les intrus qui ont quitté précipitamment les lieux en renversant des tables pour gêner toute tentative de poursuite. Le butin se limiterait à quelques briquets piqués dans un présentoir. Ils ont disparu dans la nuit.

Ce hold-up raté survient alors que les buralistes du département ainsi que ceux du Loiret et d’Indre-et-Loire sont la cible de cambriolages nocturnes (voir 9 décembre et ci-dessous) mais aussi d’attaque à main armée comme celle survenue il y a deux semaines à un tabac-presse de à Blois (voir 1er décembre).

Bredouilles (2)

• Loir-et-Cher. Vers 5 heures du matin ce samedi 9 décembre, une équipe de cambrioleurs est entrée par effraction à l’intérieur d’un tabac-presse-épicerie à La Ferté-Beauharnais (près de Romorantin). Leur intrusion a déclenché une alarme et l’intervention immédiate du buraliste a provoqué la fuite des malfaiteurs qui ont eu le temps de dérober le fond de caisse mais pas de cartouches de cigarettes.

Traces effacées

• Isère. Peu avant 23 heures ce samedi 9 décembre, deux individus se sont introduit par effraction dans la réserve d’un buraliste de Cour-et-Buis (16 kilomètres de Vienne), après avoir cassé une cloison. Ils ont alors fait main basse sur du numéraire et du tabac, pour un préjudice évalué à quelques centaines d’euros. Avant de quitter les lieux, les cambrioleurs ont effacé leurs traces en aspergeant les lieux avec un extincteur à poudre.