Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Juin 2021 | Profession
 

En fin de couvre-feu

• Isère. En l’espace d’une demi-heure, aux premières heures de ce dimanche 13 juin, deux buralistes de la même zone ont été victimes de cambrioleurs.

À 5 heures du matin, une voiture-bélier s’est jetée sur le rideau métallique d’un tabac-presse dans le centre du village de Roche (11 kilomètres de Bourgoin-Jallieu). Lors d’une énième marche arrière, le rideau a fini par céder avec la vitrine et le véhicule est entré à l’intérieur du commerce. Les malfaiteurs ont dérobé des jeux à gratter avant de prendre la fuite quelques instants après, dérangés par les riverains qui ont été réveillés par le fracas.

Une demi-heure plus tard et 20 kilomètres plus loin, à Saint-Chef, une plaque d’égout a été projetée sur la porte d’un débit de tabac. Mais les cambrioleurs ne sont pas allés plus loin, là encore mis en fuite par des voisins et par les buralistes, sortis du lit par le vacarme.

Prison ferme

• Saône-et-Loire. Ce vendredi 11 juin, deux suspects de 21 ans étaient jugés devant le tribunal correctionnel pour le braquage d’un buraliste à Chalon-sur-Saône (voir 22 mai 2020). Sommé de guider les malfaiteurs au coffre-fort dans l’arrière-boutique, le buraliste  avait reçu un coup sur la tête, lors de l’ouverture du coffre.

Les suspects ont tenu la même ligne de défense : tout nier en bloc. Malgré l’absence de témoins directs, d’ADN ou d’aveux, le parquet a insisté sur le « faisceau d’indices qui s’emboîtent ». Le tribunal a tranché pour quatre ans de prison dont un an avec sursis probatoire et maintien en détention.

La victime, qui a reçu 12 jours d’incapacité de travail, a obtenu 4 000 euros pour le préjudice moral. Le buraliste, comble de malchance, a de nouveau été braqué récemment (voir 9 juin).