Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Sep 2021 | Trafic
 

On sait, maintenant depuis quelque temps, que de nouveaux « spots » de vente de tabac de contrebande à la sauvette sont apparus un peu partout dans toute la couronne parisienne. Du Val-d’Oise (voir 29 mai 2021) à la Seine-Saint-Denis (voir 28 septembre 2020). Du Val-de-Marne (voir 8 mai 2020) aux Hauts-de-Seine (voir 16 janvier 2021). 

Dans ce cas, nous revenons dans le Val-d’Oise à Bezons.

•• En effet, des usagers du tramway T2 sont désormais abordés par des individus vendant, sous le manteau, des paquets de cigarettes à prix cassé: depuis le début de l’été, les vendeurs à la sauvette ont pris leur quartier à la station du pont de Bezons.  Un phénomène nouveau souligne la municipalité qui n’a pas tardé à réagir.

« On ne connaissait pas ce problème-là, avant. Ce sont des individus qui ont l’habitude de revendre sur des communes voisines de la ligne du Tramway, notamment à Colombes, et qui ont tenté de s’installer à Bezons » explique dans La Gazette Val-d’Oise, Agnielle Artheron, directrice de la tranquillité publique.

•• Face à cette situation, la maire (PS ) Nessrine Menhaouara a pris, au mois de juin, un arrêté municipal pour lutter contre la vente illégale de cigarettes. Des opérations ont ainsi été menées en coordination avec les services de la RATP et de la Police nationale. Celles-ci ont permis d’interpeller douze individus depuis le mois de juillet.

Le dernier en date a été arrêté le 7 septembre par les agents de la Police municipale. Retrouvé en possession d’une cartouche de cigarette, il a été présenté à l’Officier de Police judiciaire du commissariat d’Argenteuil.