Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Belgique Els Van HoofLa Belgique aurait-elle trouvé son égérie anti-tabac, une sorte d’homologue de Michèle Delaunay ? Selon l’agence Belga, le parti démocrate-chrétien flamand CD&V a proposé, ce lundi 18 janvier, via la députée Els Van Hoof – auteure du plan anti-tabac du parti – d’augmenter de 50 % le prix des cigarettes avant 2019, de mettre en place des paquets de cigarettes « entièrement neutres » et de procéder à toute une série d’interdictions. 

L’augmentation déjà entérinée, via le virage fiscal (« taxshift ») du gouvernement fédéral, constitue à cet égard « un pas dans la bonne direction » (voir Lmdt du 31 décembre). Mais ce qu’elle propose, c’est une augmentation de 50 % du prix des cigarettes et de doubler carrément celui du tabac à rouler.

Els Van Hoof plaide, en plus du paquet neutre, pour une interdiction généralisée de la publicité tabac et des présentoirs, ainsi qu’une mise en œuvre au plus tôt.

Quant aux cigarettes électroniques, elles doivent se voir imposer « des accises correctes », afin d’éviter qu’elles ne rendent l’acte de fumer « attrayant ou valorisant ».

Enfin, le CD&V réclame de relever de 16 à 18 ans l’âge légal pour acheter du tabac. Les fédérations professionnelles du tabac l’auront devancée sur ce sujet (voir Lmdt du 7 janvier).