Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Déc 2017 | Profession
 

Depuis la fin du mois de novembre, les buralistes de l’agglomération clermontoise font l’objet de cambriolages à répétition. Le dernier s’est déroulé à Blanzat (voir Lmdt de ce jour).

Depuis le 23 novembre, ce sont près d’une quinzaine de cambriolages de bureaux de tabac qui ont été perpétrés, dans et autour de Clermont-Ferrand. Ce qui a fait monter vivement au créneau Élisabeth Marette, présidente de la chambre syndicale des buralistes (voir Lmdt des 4 et 2 décembre).

Sur France 3 Auvergne/ Rhône-Alpes de ce mercredi 13 décembre, la préfecture souligne l’engagement des pouvoirs publics :

•• « La préfecture du Puy-de-Dôme a mis en place des patrouilles de surveillance autour des établissements susceptibles d’être menacés. Des investigations judiciaires sont en cours et des suspects ont été appréhendés. La lutte contre les ventes illégales s’est intensifiée.

•• « La Direction régionale des douanes de Clermont-Ferrand accompagne les buralistes dans l’acquisition et l’installation des matériels afin de sécuriser leur local commercial. En 2017, 22 buralistes, sur les 343 que compte le département, ont bénéficié de cette aide avec un montant global de plus de 60 000 euros.

•• « Une réunion s’est tenue entre la présidente du syndicat des buralistes du département avec les services de la préfecture le 7 décembre. Une nouvelle réunion se tient le 13 décembre au soir entre les débitants de tabac et les représentants de la préfecture et des forces de l’ordre. »