Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Déc 2017 | Profession
 

Probable conséquence de tout ce bruit fait autour du paquet à 10 euros, la vague d’insécurité qui impacte le réseau des buralistes ne peut que monter en puissance. Des initiatives sont prises sur le terrain.

•• Face à l’incroyable vague de cambriolages qui affecte actuellement le réseau des buralistes, dans le Puy-de-Dôme (voir Lmdt des 4 et 3 décembre ainsi que des 30 et 25 novembre), la chambre syndicale présidée par Élisabeth Marette (voir Lmdt du 2 décembre) organise une grande réunion, ouverte à tous les buralistes, le mercredi 13 décembre à Clermont Ferrand.

Cette rencontre est montée avec la participation de la Police nationale et de la Gendarmerie. Ce sera du concret.

•• Suite au récent cambriolage d’un buraliste d’Indre-et-Loire (voir Lmdt du 23 novembre), la députée LR Sophie Auconie (la « tombeuse » de Marisol Touraine / voir Lmdt du 12 octobre) vient d’adresser un message à la presse et à un certain nombre d’interlocuteurs locaux dont Matthieu Meunier (président de la chambre syndicale) :

« Je souhaite témoigner de mon entière solidarité face au délit dont ont été victimes des buralistes (…)

« C’est un nouveau cambriolage dans nos territoires. La cigarette devient un produit recherché face à la hausse des prix du tabac qui portera, à terme, le paquet de cigarettes à 10 euros.

« Cette augmentation me semble une solution discutable pour réduire le tabagisme ; je crains que le phénomène de vols et braquages ne s’aggrave dans nos campagnes avec le temps. »