Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Oct 2019 | Trafic
 

Ce 8 octobre, le patron d’un bar à chicha de Reims était appelé à comparaître devant le tribunal correctionnel pour répondre de détention illégale de tabac à chicha.

Il avait été contrôlé à deux reprises – en 2016 et 2018 – par la Douane en possession d’une vingtaine de kilos de tabac à chicha qu’il stockait dans une cellule attenante à son commerce.

•• À l’audience, il n’a pas nié ne pas savoir qu’il s’agissait d’un délit : « … mais je ne pensais pas que c’était si grave car plusieurs magasins en ont ». À la question de la représentante de la Douane qui lui demandait la provenance du tabac en question, il a rétorqué non sans une certaine candeur : « mais, y en a partout madame ; sur les réseaux sociaux, on vient même vous le proposer jusque dans les bars. »

•• À l’issue du délibéré, le gérant a été condamné à une amende de 6 000 euros (la Douane avait demandé 7 200 euros). Voir Lmdt des 25 et 23 septembre ainsi que du 6 août.