Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Fév 2021 | Profession
 

À l’occasion de la publication de ses résultats pour 2020 (voir 12 et 15 février), la Française des Jeux a présenté, pour la cinquième année consécutive, une étude du Bipe (Bureau d’Information et de Prévision économique) .

Elle sert à évaluer la contribution économique et sociale du groupe FDJ en France (voir 24 avril 2018 et 30 mars 2017).

En 2020, la contribution de FDJ à la richesse nationale ressort à 5,2 milliards d’euros, soit 0,2 % du Produit intérieur brut (PIB).

•• En termes d’emplois, le groupe FDJ a permis par son activité de créer ou pérenniser 50 800 emplois en France.

•• La contribution de FDJ est notable pour :

L’État : avec plus de 3,6 milliards d’euros de contribution globale au budget de l’État, dont 3,2 milliards d’euros de prélèvements publics sur les jeux, 380 millions au titre des droits d’exploitation exclusifs des jeux de loterie et des paris sportifs pour vingt-cinq ans versés en 2020, et 18,8 millions de dividendes ;

Le commerce de proximité : avec 772 millions d’euros de rémunérations versés à ses détaillants. FDJ a ainsi permis la création ou la pérennisation de 20 400 emplois dans ce réseau en 2020. FDJ dispose d’environ 30 000 points de vente dans plus de 11 000 communes ;

Le sport français, tant professionnel qu’amateur, via l’action de l’Agence nationale du sport (ANS) et les partenariats sportifs noués par FDJ ;

Le patrimoine français en péril : grâce aux jeux de loterie Mission Patrimoine, près de 22 millions d’euros ont été versés par l’État à la Fondation du Patrimoine au titre de l’édition 2020 ;

L’action sociale et la contribution mémorielle de ses actionnaires fondateurs du monde combattants : l’Union des blessés de la face et de la tête (UBFT) et La Fédération nationale André Maginot, avec près de 13 millions d’euros de dividendes reçus en 2020, qui représentent la majorité de leur budget ;

La Fondation d’entreprise FDJ qui s’engage pour favoriser l’égalité des chances en soutenant près de cent associations réparties sur tout le territoire, avec un budget de 18 millions d’euros sur cinq ans (2017-2021).