Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Sep 2018 | International, Trafic
 

19 tonnes de tabac saisies et 14 personnes arrêtées … annoncent la Guardia Civil et l’Agencia Tributaria (l’administration fiscale), dans un communiqué commun, ce lundi 3 septembre.

Leur intervention a démantelé une organisation clandestine à la tête de pas moins de neuf ateliers clandestins dans les régions de Valence et Séville.

C’est l’un des plus gros coups de filet réalisés, dans ce domaine, par des autorités qui, pourtant, en ont connu d’autres (voir Lmdt des 10 avril et 23 mars 2018 ainsi que des 9 décembre et 20 avril 2017).

•• Outre les suspects placés en détention (onze hommes et trois femmes, de nationalités espagnole et cubaine, âgés entre 28 et 58 ans), six autres personnes de nationalité espagnole ont été placées en garde à vue.

Outre les 19 tonnes de tabac découvertes, du matériel de fabrication et de séchage ainsi que des stocks d’additifs ont été saisis. 

•• L’enquête a démarré en novembre de l’année dernière, lorsque les agents ont repéré d’importantes quantités de tabac illégal arrivant en Espagne de Lettonie, alors que de nouveaux flux de produits finis de contrebande sont apparus tant sur tout le territoire de la péninsule ibérique, y compris le Portugal : par colis de fret express ou par le biais de vente à la sauvette.

L’organisation se cachait, notamment, derrière une société-écran ayant pour objet officiel le négoce de feuilles de tabac.

•• Déjà, la première phase de l’enquête avait débuté en novembre 2017, lorsque plus d’une tonne et demie de tabac a été saisie dans un entrepôt prés de Murcie. Dans la foulée, sept tonnes avaient été découvertes dans la région de Valence.

Leurs investigations devaient ensuite conduire les enquêteurs jusqu’à Séville.