Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Avr 2017 | International, Trafic
 

La police espagnole a perquisitionné un atelier dans une zone industrielle d’Elche, près d’Alicante, pour y découvrir le tabac et le matériel permettant la fabrication immédiate de 40 millions de cigarettes.

•• Cela s’est passé fin mars. Le 26, exactement. Et cela fait écho au récent démantèlement d’un réseau d’usines en Belgique (voir Lmdt du 9 avril 2017).

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une enquête débutée avec la découverte de tout un réseau de fabrication clandestine à travers l’Espagne, l’été dernier (voir Lmdt du 12 juillet 2016).

•• Concrètement, c’est en novembre de l’année dernière que la police a repéré un camion transportant du matériel nécessaire à la fabrication de paquets de cigarettes. Marchandise livrée discrètement dans un entrepôt.

Et c’est en mars que cet équipement a commencé à être transféré dans l’atelier où a été livré, également, du tabac et 2 millions de paquets vides.

•• Lors de leur perquisition, les policiers ont découvert une installation prête à démarrer avec toute une zone d’accueil permettant au personnel, venant de Bulgarie, de vivre sur place : lits, douches, cuisine. L’usine était complètement insonorisée et un équipement de neutralisation des appels par portables était prévue.

Cinq Bulgares, déjà sur place, ont été arrêtés.