Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Oct 2017 | Profession
 

Le Figaro n’a pas manqué de contacter le nouveau président des buralistes, Philippe Coy, après l’intervention de Gérald Darmanin au Congrès (voir Lmdt de ce jour 1, 2 et 3). « Un face-à-face énergique » souligne le quotidien qui rappelle les sifflets des congressistes en forme d’accueil.

« Les déclarations du ministre nous ont encouragés. Le sujet des frontaliers est une vraie préoccupation. Il va falloir veiller à réduire les écarts de fiscalité entre les pays européens » y déclare Philippe Coy.

« Nous demandons que le trafic de cigarettes soit davantage pénalisé et que les sanctions soient vraiment appliquées. »

« M. Darmanin a la double culture : il est frontalier et issu d’une famille de buralistes. Il a une vision, il est dans le dialogue. Avec ma culture rugby du sud-ouest, on va être copain s’il respecte les règles du jeu, mais les choses peuvent devenir « viriles » si rien de concret ne se passe. »

Selon Le Figaro.fr, Gérald Darmanin aurait donné rendez-vous à Philippe Coy, dès la semaine prochaine, pour parler « calendrier, méthode et outils à mettre en place ».