Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Juil 2021 | Profession
 

Traditab, au printemps prochain, devrait quitter le centre-ville de Tonneins pour aller … toujours à Tonneins, dans la zone André Thévet (ancienne friche industrielle en rénovation, située en périphérie de cette ville de 9 000 habitants en Lot-et-Garonne) où elle a fait l’acquisition d’un grand bâtiment, utilisé jadis pas la Seita comme lieu de fermentation du tabac.

« On a voulu rester à Tonneins parce qu’il y a une vraie culture, et une vraie histoire avec le tabac » explique Jérôme Duffieux, directeur de Traditab, dans Le Républicain Lot-et-Garonne.

•• L’entreprise était un peu à l’étroit dans ses locaux occupés depuis 2013. Le nouveau bâtiment se déploie sur 1 500 mètres carrés contre 200 actuellement. « Il y aura des bureaux pour une quinzaine de personnes et une salle de réunion d’envergure » détaille Jérôme Duffieux.

La coopérative Tabac Garonne Adour sera également intégrée dans ces nouveaux locaux. « Avoir tous les pôles de compétence au même endroit, ça va être une bonne chose » ajoute Raphaëlle Leroy, responsable qualité et coordinatrice du projet du bâtiment.

•• En plus des bureaux, le laboratoire qui se trouve actuellement à Bergerac sera installé à Tonneins pour continuer à développer le secteur recherche et développement. Une petite chambre de fermentation sera également installée dans le nouveau bâtiment pour faire de l’expérimentation.

Enfin, le lieu se veut ouvert, « on veut pouvoir accueillir nos partenaires. Pouvoir organiser des visites pour les professionnels de la filière »…

•• Depuis sa création, la gamme de produits 1637 s’est étoffée. Elle compte désormais un e-liquide dont le goût est issu du tabac de Traditab. « On est en train de développer un projet de cigarillo et à plus long terme, on va essayer de faire des cigares. On mène des expérimentations chez certains agriculteurs » poursuit Jérôme Duffieux (voir 13 novembre et 28 juillet 2020).