Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Juin 2014 | International
 

RussieC’est ce dimanche 1er juin qu’a été mise en oeuvre la phase 2 de la nouvelle législation anti-tabac russe. Il est désormais interdit de fumer dans les bars, restaurants, trains longue distance, cités universitaires, hôtels et sur les quais de gare, ainsi que de vendre du tabac dans les magasins de petite taille, comme les kiosques.

En cas d’infraction à la nouvelle législation, les contrevenants risquent une amende comprise entre 500 et 1500 roubles (entre 10 et 32 euros environ). Les établissements en tort seront eux passibles d’une amende de 60 à 90 mille roubles (entre 1300 et 1900 euros environ).

Côté contrôle, quatre institutions sont habilitées à dresser des procès verbaux : le service fédéral chargé des droits des consommateurs (Rospotrebnadzor), le service de contrôle contre les risques d’incendie (Gospojnadzor), le service de contrôle des transports (Rostransnadzor) et le service de contrôle de la santé (Roszdravnadzor).

Rappelons que la loi antitabac a été ratifiée par le président russe Vladimir Poutine le 25 février 2013. La première phase était entrée en vigueur il y a un an, interdisant de consommer du tabac à moins de quinze mètres des lieux publics, tels les gares, les arrêts de bus, les écoles, les universités et les bâtiments gouvernementaux (voir Lemondedutabac du 1er juin 2013). La législation a, depuis,  interdit la publicité pour les cigarettes (voir Lemondedutabac des 23 octobre et 27 novembre 2013).

La politique a beaucoup de mal à passer. Et des associations se mobilisent contre (voir Lemondedutabac du 5 mai 2013)… A l’instar d’Andrey Loskutov, membre du mouvement russe pour le droit des fumeurs : « Nous voyons bien que ce n’est pas une loi contre le tabagisme et les fabricants. C’est un loi contre les fumeurs, contre des gens bien, des contribuables qui gagnent de l’argent, qui paient leurs impôts, qui consomment, qui veulent fumer et on veut absolument les en empêcher ».