Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Mai 2014 | International
 

ItalieLes revenus provenant du trafic de drogue, de la prostitution ainsi que de la contrebande de tabac et d’alcool seront intégrés, l’an prochain, dans le calcul du PIB en Italie, en vertu de nouvelles règles européennes, a annoncé jeudi 22 mai l’institut statistique italien, Istat.

L’Institut estime que ce calcul « pourrait singulièrement doper » le PIB, mais relève toutefois que la procédure sera … « très difficile pour la raison évidente que ces activités illégales ne sont pas déclarées ». De plus, ajoute l’Institut dans une dépêche, « le concept d’activité illégale est également sujet à différentes interprétations ». C’est le moins que l’on puisse dire. Question de sémantique.

Selon l’agence européenne Eurostat, ce nouveau calcul pourrait porter le taux de croissance du PIB à 2,4% en Italie.

Il faudrait souffler la recette à Bercy.