Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
22 Sep 2022 | Profession
 

Les buralistes entendent aussi prendre leur part dans la lutte contre le trafic de tabac. Philippe Coy ainsi que ses représentants basque (Claudine Mora) et béarnais (Jérôme Récapet) ont signé une convention départementale, ce mardi 20 septembre, avec les forces de l’ordre, la Douane et la Préfecture. 

La signature a été organisée chez un buraliste de Pau, suivie notamment par La République des Pyrénées.

•• « Il y a une criminalité derrière le marché parallèle du tabac » a alerté Philippe Coy. Mais la riposte des Douanes est à l’avenant, selon le directeur de cabinet du Préfet, Théophile de Lassus, « avec un volume de saisies en hausse de +1 800 % entre 2021 et 2020 ». Soit 16 tonnes de tabac de contrebande saisies, « dont 14 en une fois », dans un camion intercepté au péage de Biriatou, a rappelé le Directeur régional des Douanes  de Bayonne, Yann Tanguy.

•• Et Philippe Coy de plaider pour « un travail collectif pour endiguer le trafic ». L’objet de la convention, signée ce mardi, permet un signalement via une appli dédiée aux buralistes mais également des dépôts de plaintes simplifiés face aux délits dont ils seraient victimes.

Outre les Douanes, les gendarmes des Pyrénées-Atlantiques, dont le colonel Jean Bouldoires, a rappelé qu’ils intervenaient « sur les axes secondaires, mais aussi autoroutiers » pour les contrôles des flux. Les 48 brigades qui « maillent le territoire » sont aussi « au contact de ces commerces de proximité ».

•• Les forces de l’ordre proposent des conseils en sécurité aux professionnels qui le souhaitent pour sécuriser leurs établissements. C’est aussi le cas en zone Police, où le Directeur départemental de la Sécurité publique, David Book, note que « les vols et cambriolages » de buralistes « se comptent sur les doigts d’une main » en 2022.

En fait, « les trois quarts des infractions constatées dans vos établissements sont des utilisations frauduleuses de cartes bancaires », précise le commissaire divisionnaire. Souvent des paiements sans contact avec des cartes volées. « Et un grand nombre d’affaires sont élucidées grâce à la vidéo-protection de vos établissements. »

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.