Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
30 Août 2021 | Trafic
 

Ce 1er juillet, vers 23 heures 45, un routier d’origine turque – domicilié dans le Nord – était contrôlé au péage autoroutier de Thun-L’Évêque (au nord de Cambrai), par les douaniers, au volant d’un ensemble routier immatriculé en Allemagne.

Derrière les marchandises légales, les agents avaient découvert une montagne de cartons contenant pas moins de 6 tonnes 720 kilos de tabac à chicha.

Le conducteur a comparu devant le tribunal correctionnel, ce vendredi 27 août. Il y a confirmé ses premières déclarations selon lesquelles il avait reçu la marchandise officielle (des serviettes) à Cologne, sans assister au chargement. « À cause du Covid » a-t-il ajouté.

« Et après le chargement ? » a demandé le président du tribunal. « Je me suis fié à la lettre de voyage, cela me suffisait, je ne savais pas qu’il y avait du tabac ».

La représentante de la douane a insisté sur les messages découverts au cours de l’enquête, échangés sur une messagerie instantanée entre le mis en cause et son employeur, faisant référence à des sommes d’argent et à « un extra ». Dénonçant un trafic en provenance du Moyen-Orient mené par une organisation structurée, elle a demandé une amende de 1 million 545 000 euros.

Le tribunal a tranché pour douze mois de prison avec sursis et une amende ramenée à 50 000 euros. Surprenant.