Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
10 Déc 2021 | Trafic
 

Un quidam avait commandé, par Internet, 200 cartouches de Marlboro. En provenance de Hongrie, deux gros colis avaient transité par La Courneuve avant d’arriver à l’aéroport de Nice. Là, ils avaient été saisis par la Douane …

Philip Morris France a alors dépêché un expert qui a confirmé que ces cigarettes étaient des contrefaçons. Il a suffi aux enquêteurs de se rendre à l’adresse indiquée sur le colis pour interpeller le destinataire:  en fait, ce quinquagénaire était bien « un importateur de cigarettes de contrefaçon ». Il avait 800 euros sur lui, selon Nice Matin.

•• Il se trouve que « cet importateur », de nationalité arménienne, avait déjà été condamné en 2017, à Bordeaux, à trois ans de prison : coupable à la fois de trafic de cigarettes mais également d’appartenir à un gang mafieux.

Allocataire d’une allocation d’adulte handicapé, le parquet de Nice – voulant lui éviter un nouveau procès – lui a alors proposé une procédure de reconnaissance préalable de culpabilité. Le trafiquant a refusé … d’où sa comparution, ce mardi 7 décembre, en correctionnelle pour importation de tabac en contrebande.

•• En garde à vue, il avait indiqué fumer un paquet par jour. Ses achats étaient donc destinés à sa consommation personnelle … Devant le tribunal, il est même monté, dans ses déclarations, à cinq par jour … plus les paquets de ses enfants.

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet en le condamnant à un an d’emprisonnement – peine qui pourra être effectuée sous le régime d’un bracelet électronique – et à une amende douanière de 17 600 euros.