Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
17 Mai 2017 | Trafic
 

Le chauffeur routier qui avait passé en contrebande 6,5 tonnes de cigarettes à la frontière franco-espagnole, l’hiver dernier (voir Lmdt des 8 et 10 décembre 2016) a été condamné à vingt mois de prison ferme, le jeudi 11 mai.

•• L’homme avait été contrôlé au volant d’un camion frigorifique en provenance d’Espagne. Les douaniers d’Hendaye avaient noté la nervosité du chauffeur routier au péage frontalier de Biriatou. En poussant plus avant la fouille du camion frigorifique, les douaniers avaient découvert, derrière la cargaison de salades espagnoles, 18 palettes de cartons de cigarettes, soit exactement 324 000 paquets de cigarettes.

•• Un représentant de la Direction des douanes régionales de Bayonne a sollicité du prévenu une amende douanière du montant de la valeur marchande des cigarettes, soit 2 millions d’euros, demande à laquelle le tribunal a fait droit.

•• L’enquête avait établi que les produits saisis, vierges de toute vignette fiscale, étaient des cigarettes italiennes produites par la Manifattura Italiana Tabacco de Chiaravalle (près d’Ancône sur l’Adriatique). Ce type de cigarettes se trouve sur les marchés italien, français mais aussi sur des sites Internet.