Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Sep 2021 | Trafic
 

On sait que le dernier rapport KPMG pour l’année 2020 met en évidence le développement de la contrefaçon parmi les différentes composantes d’un marché parallèle du tabac (part de ce qui ne vient pas du réseau des buralistes dans la consommation totale) qui en est à 30,4 % (voir 24 juin et 17 août).

Il se trouve que le rapport KPMG porte sur l’Europe des 27 ainsi que le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse. Il en ressort la possibilité d’établir des comparaisons.

Notamment sur les volumes totaux de contrebande-contrefaçon sur ces différents marchés. Et il s’avère que la France est largement en tête.

France : 11,7 milliards de cigarettes de contrebande-contrefaçon consommées en 2020 (dont 5,9 milliards de cigarettes de contrefaçon

Allemagne : 3,6 milliards de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Pologne : 3,5 milliards de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Grèce : 3,1 milliards de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Italie : 2,2 milliards de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Roumanie : 2,1 milliards de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Espagne : 1,7 milliards de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Pays-Bas : 700 millions de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Irlande : 600 millions de cigarettes de contrebande-contrefaçon
Lituanie : 600 millions de cigarettes de contrebande-contrefaçon.