Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
25 Juin 2021 | Trafic
 

La publication du rapport KPMG, hier (voir 24 juin), fait ressortir aussi le taux de cigarettes illicites dans les 27 pays de l’Union européenne : soit 7,8 % de la consommation totale de cigarettes.

Sachant que le poids des achats frontaliers entre états-membres n’apparaît pas dans cette statistique.

En comparaison, la contrebande-contrefaçon sur le seul marché français a pesé, toujours l’année dernière, 23,1 % de la consommation (le solde pour arriver aux 30,4 % du total du marché parallèle français correspondant aux achats frontaliers dont on sait qu’ils ont été en nette baisse relative l’année dernière).

Mais pour en revenir à la contrebande-contrefaçon pour les 27 états-membres de l’Union européenne, retenons bien les indicateurs suivants:

•• En 2019, ce taux de contrebande-contrefaçon était de 7,9 % de la consommation européenne en pourcentage. Mais il faut savoir qu’en volume, nous sommes en augmentation de 2 %.

•• Les volumes de la seule contrefaçon y ont cru de 87 % (+4,8 milliards de cigarettes) pour atteindre un total de 10,3 milliards cigarettes.

•• Et l’on retiendra que pour la première fois, la contrefaçon représente 30% du marché illicite (contrebande-contrefaçon) total. Nous en étions à 16 % en 2019.