Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
28 Juil 2016 | Profession
 

gare-EpinalAprès la mise en place d’une pétition pour protester contre l’ouverture d’un « Monop’ station » vendant du tabac dans la gare d’Épinal (voir Lmdt du 27 juillet), les buralistes Vosgiens ont décidé de manifester leur inquiétude ce lundi 1er août, à 14 heures.

Il s’agit, à leurs yeux, de défendre ainsi le principe fondamental du monopole dans lequel s’inscrit leur activité.

Monopole déjà battu en brèche par la présence de fait d’un marché parallèle du tabac ne représentant pas moins de 27,1 % de la consommation (voir Lmdt du 8 juin).

Monopole traditionnellement remis en cause par le statut dérogatoire dont bénéficient les gares et autres concessions de service public accordant aux points de vente Relay la possibilité de vendre du tabac.

Or, par le jeu des appels d’offres lancés par une filiale spécialisée de la SNCF, certains points Relay sont récupérés par une autre enseigne. Et il se trouve qu’il s’agit d’une enseigne de la grande distribution : comme Monoprix (voir Lmdt des 27 novembre et 1er août 2013 ainsi que du 19 juin 2016). C’est déjà le cas à Saint-Quentin-en-Yvelines (voir Lmdt du 22 juin).

Cela s’apprête à être le cas à Épinal. Même si cela préoccupe déjà en haut lieu (voir Lmdt du 25 juillet).