Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
7 Août 2014 | Profession
 

-Mükael Erdem est accusé d’avoir abattu, lors du braquage d’un tabac-presse le 29 juillet dernier à Dolomieu (Isère), Hugo Villerez, client habituel de l’établissement (voir lemondedutabac des 29 juillet et 1er aout). Depuis les locaux de la police, le prévenu a rédigé un texte destiné à la mère de sa victime. Vraie repentance ou stratégie judiciaire ? 

« Il a tout de suite pris conscience de la gravité de son geste. C’est parce qu’il sait les conséquences de ce qu’il a fait qu’il a voulu écrire cette lettre, de manière spontanée » a expliqué au Figaro son avocate. « Je n’étais même pas au courant, sur le moment. Il avait besoin d’exprimer à la mère de sa victime ses condoléances et ses regrets ».

« Ce n’est pas une lettre ouverte. Il s’agit d’une lettre personnelle d’un homme plein de remords, et mon client souhaite que cela reste comme tel. C’est pour cette raison que son contenu exact ne sera pas publiquement révélé », affirme-t-elle. « Elle a été placée dans le dossier d’instruction simplement afin que la famille puisse y accéder et la lire quand elle le voudra. Il aurait été indécent de l’envoyer directement à la famille par la poste. Je me tiens à la disposition de la famille pour qu’elle puisse la lire quand elle se sentira prête ». Selon Le Figaro, les proches de la victime n’auraient pas encore entrepris cette démarche.

L’inhumation d’Hugo Villerez remonte à lundi dernier (voir Lemondedutabac du 5 août) …