Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Juil 2021 | Trafic
 

Trois malfaiteurs, âgés de 28 à 36 ans, ont été mis en examen, ce vendredi 2 juillet à Paris, pour vol en bande organisée. Ils sont soupçonnés d’avoir cassé trois bars-tabacs à Paris et Cachan (Val-de-Marne) et d’avoir mené une tentative à Drancy (Seine-Saint-Denis), entre le 21 mars et le 29 mai derniers.

Le montant du préjudice s’élève à plus de 150 000 euros sous la forme de cartouches de cigarettes … destinées à la contrebande, rapporte Le Parisien.

•• Leur méthode consistait à passer par les caves et casser les murs mitoyens des commerces à l’aide d’un vérin hydraulique. Une fois à l’intérieur, les cambrioleurs faisaient main basse sur les cartons de cigarettes rangés dans les réserves.

Selon cette même technique, 482, 336,et 581 cartouches sont volées chez deux buralistes parisiens, les 21 mars et 10 avril, ainsi que chez un débitant de Cachan, le 11 avril.

•• À Drancy le 29 mai, le coup tenté dans un bar-tabac tombe à l’eau et l’un des malfaiteurs est interpellé par la Brigade anti-Criminalité avec un vérin dans sa voiture. Ce dernier, malgré un lourd casier judiciaire, est libéré pour poursuivre les investigations.

Les recherches des enquêteurs s’orientent alors sur une équipe de repris de justice récemment sortis de détention et qui semblent avoir monté cette affaire pour se refaire une santé financière. Normal, le tabac de contrebande s’écoule toujours très vite.

Les policiers ont ainsi retrouvé une voiture dans laquelle ils ont découvert des empreintes génétiques. Des investigations téléphoniques ont aussi été menées. De quoi déboucher sur les opérations d’interpellations qui ont eu lieu le 29 juin.