Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Sep 2021 | International, Vapotage
 

D’après le South China Morning Post, les autorités de Hong Kong souhaitent présenter au conseil législatif local un texte prévoyant d’interdire le vapotage et le tabac chauffé à partir d’avril prochain.

Ce qui provoque pas mal de débats dans « cette région administrative spéciale » de la Chine.

Le 3 septembre, l’association Heated Tobacco Concern Group a publié une étude démontrant que 90 % d’un échantillon de 882 utilisateurs du tabac chauffé allaient revenir vers la cigarette traditionnelle en cas d’interdiction. Les 10 % restants annonçant qu’ils allaient rechercher du tabac à chauffer sur le marché noir …

Des arguments qui laissent de glace Judith Mackay, directrice du Asian Consultancy on Tobacco Control : « ces nouveaux produits ne font que proposer une façon inédite et trendy de consommer du tabac ainsi que de la nicotine, à travers une publicité attrayante qui s’adresse directement aux jeunes. Une fois que le mauvais génie est sorti de la bouteille, on ne peut plus le contrôler … ».

Pour lui, il n’y a aucun niveau d’exposition au tabac qui soit sûr .