Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Août 2021 | Trafic
 

À la suite d’un contrôle, le 28 novembre dernier à Saint-Gaudens, les gendarmes avaient demandé au conducteur d’un véhicule, un ressortissant Kosovar de 39 ans, de procéder à l’ouverture du coffre … Mais celui-ci a alors tenté de prendre la fuite en s’enfuyant en courant. 

Son passager, un ressortissant turc de 40 ans, avait été interpellé et le chauffeur n’avait pas tardé à l’être non plus. Au total, 80 cartouches de cigarettes avaient été saisies au cours de ce contrôle.

•• Niant l’évidence, les deux protagonistes avaient alors été placés courte détention puis sous contrôle judiciaire.

Selon La Dépêche du Midi, les investigations minutieuses des enquêteurs qui s’en suivirent – sur la téléphonie, les comptes bancaires et la vidéo surveillance à la frontière franco-espagnole – se sont révélés sans appel. La lecture des enregistrements filmés démontre sept passages à la frontière espagnole, les 15, 19, 20, 23, 24, 26, 28 novembre 2020.

L’analyse des comptes met en avant 1 600 euros d’achat dans un estanquo espagnol. Leur téléphone avait borné en France et en Espagne, les 21 et 24 novembre.

•• Assistés d’une interprète, tous deux ont fini par reconnaître les faits devant le tribunal, cette semaine. « Nous voulions gagner de l’argent. Nous devions les revendre à Toulouse. Si j’ai nié les faits, c’est parce que j’avais peur d’aller en prison. J’ai créé une entreprise en début d’année » confesse le conducteur.

Au cours de ses réquisitions, le Procureur a dénoncé une activité lucrative avec une plus-value systématique. C’est le moins que l’on puisse dire.  Après délibéré, les deux prévenus, aux casiers vierges, ont écopé de 4 mois d’emprisonnement avec sursis ainsi que d’une condamnation solidaire à payer l’amende douanière de 8 160 euros.

(Voir aussi 13 juin).