Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Oct 2021 | Trafic
 

Les policiers ont saisi l’équivalent de près de 300 000 euros de cigarettes et tabac, ce mardi 5 octobre à Dreux (Eure-et-Loire). 

Quatre hommes, un Drouais et trois résidents de l’Aisne, suspectés d’être liés à ce trafic, ont été interpellés. Ils sont passés en comparution immédiate et placés en détention provisoire en l’attente du procès ce 12 novembre.

•• L’enquête a démarré en juin, après le signalement, sur les réseaux sociaux, d’un trafic de tabac en Eure-et-Loir. Très vite, les policiers identifient un suspect résidant à Dreux.

Un homme sans emploi, mais louant de temps en temps des véhicules de luxe. Il aurait fourni ses clients en cartouches de cigarettes de plusieurs marques et en pots de tabac à chicha et à tuber : en écoulant parfois plus de dix cartons par jour.  Soit davantage de marchandises écoulées que le plus important buraliste du département commente L’Écho Républicain.

•• Toujours selon les investigations des policiers, ce Drouais se faisait livrer par trois hommes domiciliés dans l’Aisne. Une centaine de convoyages de cigarettes vers Dreux auraient ainsi eu lieu, depuis début janvier, à bord d’utilitaires loués.

Les cartouches étaient achetées à l’étranger entre 20 et 30 euros l’unité, puis revendues 40 euros : selon les estimations des enquêteurs, le trio de l’Aisne pouvait gagner entre 2 000 et 3 000 euros par livraison.

•• Disposant de suffisamment d’éléments à charge, notamment l’exploitation des surveillances des convois, la Brigade des Stupéfiants a interpellé les quatre suspects, ce mardi 5 octobre. Les policiers ont attendu le départ des trois livreurs présumés pour investir la maison du suspect drouais, où ont été saisis 152 kilos de tabac à tuber, 1 683 cartouches de cigarettes et 27 kilos de tabac à chicha, ainsi que 71 000 euros en liquide, entreposés dans une boîte à chaussures, plus 2 000 euros en liasses.

Une autre équipe de policiers a arrêté les trois livreurs présumés à leur domicile respectif, dans l’Aisne. 15 000 euros en liquide et des dizaines de cartons de cartouches de cigarettes ont été saisis. La valeur totale du tabac saisi est estimée à près de 300 000 euros.

La Douane s’est portée partie civile.