Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Mai 2017 | Profession
 

Parlons simple et clair. 

Il va falloir du culot au navigateur Yvan Bourgnon pour affronter, en solitaire à partir de fin juin, le froid et les icebergs dans le passage long et étroit du Nord-Ouest entre l’Alaska et le Groenland : à bord d’un simple catamaran, sportif mais toujours instable, sans habitacle et avec un minimum de confort.

Cette nouvelle route maritime – fonte des glaces et réchauffement climatique obligent – n’a déjà été explorée, sur ses 7 500 kilomètres, que par des brise-glaces et un voilier en équipage.

Et il faut du courage à Bimedia pour s’écarter des voies faciles du sponsoring formaté et s’engager ainsi, avec son personnel et ses clients, aux côtés du sympathique navigateur franco-suisse. Lequel a déjà signé un épique tour du monde en 2005 à la barre de « Louloute » : le même catamaran que celui de ce « défi Bimedia », quoique renforcé sur le plan technologique.

•• Ce « défi Bimedia » (voir Lmdt du 15 mars) a été officiellement lancé, aux Sables-d’Olonne, le mardi 25 avril. 

L’occasion pour Guillaume Dewaël (Président et CEO de Bimedia) de s’exprimer dans la presse régionale (de Ouest France à TV Vendée) et de rappeler comment l’entreprise, à l’enracinement vendéen, avait éprouvé « le besoin d’accélérer le mouvement, tout en restant fidèle à ces valeurs que porte le fort projet d’Yvan : l’innovation ainsi que l’authenticité et l’expérience pour suivre la route de nos clients ».

•• Ces clients seront associés au défi qui devrait prendre deux mois : à travers un jeu-concours. Et puis, on espère tous retrouver le catamaran des glaces sur le grand stand Bimedia de Losangexpo.

•• Anecdote : l’écolo Yvan Bourgnon apprend actuellement à chasser … Car sur sa route du Nord-Ouest l’attendent des ours blancs. Le réchauffement climatique les perturbe et souvent ils ont faim. Un grand navigateur est toujours précautionneux.