Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
2 Mar 2017 | Profession
 

Le premier séminaire de l’année des présidents de chambres syndicales de buralistes (voir Lmdt du 28 février) a démarré tambour battant, ce mercredi 1er mars. Avec des débats passionnés sur les sujets d’actualité de la profession : des prix du tabac aux problèmes d’insécurité en passant par la mise en œuvre du Protocole d’Accord sur la Modernisation, signé entre la Confédération et le Gouvernement, ou les implantations de Monop’ Station dans les gares …

Deux extraits significatifs de l’intervention d’ouverture de Pascal Montredon.

• Le paquet neutre

Le sujet est toujours très sensible et a permis à Pascal Montredon de lancer la campagne d’interpellation, par les buralistes, des candidats aux prochaines élections, présidentielle comme législative : « on ne leur répétera jamais assez, le paquet neutre c’est toujours une vraie galère pour les buralistes ! Et on ne voit toujours pas ce que cela apporte sur le plan de la santé publique.

« On va le marteler auprès des candidats. Il faut que les politiques connaissent les conséquences de ce qu’ils ont fait ou laissé faire …

« Certains vont nous proposer des aménagements ? Jusqu’où ira la remise en cause? En tout cas, on ne baisse pas les bras ! »

• Compte Nickel

Par ailleurs, le président de la Confédération s’est félicité du succès du Compte Nickel des buralistes : « voilà un partenariat réussi ! Et cela a marché, tout simplement parce que nous avons en face de nous des interlocuteurs – les créateurs de Nickel – qui n’avaient pas de parti-pris sur le réseau et avec lesquels nous avons pu parler d’égal à égal sans qu’ils cherchent à nous imposer leur point de vue. Cela a permis d’établir avec nous un partenariat basé sur la confiance et l’honnêteté intellectuelle ».