Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
24 Fév 2017 | Profession
 

Période électorale oblige : la Confédération des buralistes voit son programme de rendez-vous avec les états-majors des candidats à l’élection présidentielle se remplir.

Ainsi, Pascal Montredon, Jean-Luc Renaud (secrétaire général de la Confédération) et Michel Guiffès ont eu une réunion de travail, ce mercredi 22 février dans la soirée, au siège de campagne d’Emmanuel Macron (voir Lmdt des 8 janvier 2017 et 31 août 2016).

Surprise : les représentants des buralistes se sont retrouvés avec des interlocuteurs qu’ils avaient déjà rencontrés à Bercy, quand Emmanuel Macron était encore ministre. Notamment Emmanuel Lacresse (directeur adjoint du cabinet). Dans une ambiance relevant du « on reprend les dossiers en cours … ».

En fait, le président de la Confédération a tenu à axer son intervention sur le maintien du statut du buraliste et du mode actuel de distribution réglementée du tabac.

On a aussi beaucoup parlé d’identification des joueurs et acheteurs de tabac.