Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Juin 2021 | Profession
 

En dix ans, le département du Loiret a perdu 55 agences bancaires selon les données collectées par Infostat Marketing. Une quinzaine de villages, tous entre 1 500 et 3 000 habitants, ont vu les banques plier bagage, préférant se concentrer dans des villes moyennes.

À Marcilly-en-Villette (2 000 habitants au sud d’Orléans), le patron du bar-tabac est devenu le banquier du bourg … L’unique agence du Crédit Agricole de la bourgade a baissé le rideau,  il y a deux ans, et il faut désormais rouler une quinzaine de minutes pour rencontrer son banquier et retirer du liquide à La Ferté-Saint-Aubin.

Le distributeur de billets de la commune voisine marche une fois sur deux.

Les riverains, dont nombre de personnes âgées, viennent donc à la borne Nickel du bar-tabac : ils ont ouvert un compte dans la néobanque, tout en restant fidèle aux réseaux traditionnels. « Ils se font un virement sur le compte Nickel, et viennent retirer l’argent ici » explique le buraliste dansLe Parisien / Aujourd’hui en France. 

« On est obligés de se débrouiller. Tous les services quittent les petits villages comme le nôtre. Visiblement, on ne rapporte pas assez d’argent ou on n’est pas intéressants, donc ils nous abandonnent » . (Voir 26 avril)

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.