Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
6 Nov 2021 | Profession
 

À l’occasion de l’assemblée générale de la Fédération des buralistes des Vosges, Catherine Marcel, la présidente (et vice-présidente de la Confédération)  dresse dans une interview dans Vosges Matin un bilan très positif de l’activité. Les buralistes se portent mieux grâce notamment au développement de nombreux services.

« Tous nos voyants sont au vert. On a quand même un avenir qui semble se développer favorablement. Actuellement, il existe 153 buralistes dans les Vosges. Ce chiffre est stable. Nous n’avons pas eu de fermeture depuis deux ans. Ce qui prouve que notre profession se porte bien et qu’elle intéresse. 

•• « Cela est dû à nos nouvelles activités et peut-être aussi à l’effet Covid. Sur ce dernier point, nous avons été jugés comme commerces essentiels , ce qui nous a permis de rester ouverts.

« Les clients ont compris qu’on était là pour eux. Et pendant la pandémie, la vente de tabac a beaucoup augmenté dans nos débits suite à la fermeture des frontières. Les marchés parallèles (commerces frontaliers et cigarettes de contrefaçon) représentaient tout de même 30 % de la vente de tabac.

•• Du côté des nouvelles activités, on a su se développer en proposant des services comme le compte Nickel. On remplit aussi le rôle des trésoreries en tant que Point Paiement de Proximité. Nous attendons également d’autres services qui pourraient se greffer à nos activités actuelles.

« Nous sommes en pourparlers pour encaisser les factures d’électricité et de gaz. Nous pourrons également travailler avec des bailleurs sociaux et encaisser les loyers. Nous aurons des distributeurs dans nos locaux grâce au partenariat avec la société de convoyage de fonds Loomis. Une vingtaine de buralistes expérimentent actuellement le concept dans toute la France. 

Il y a enfin le développement des services de conciergerie : à savoir des prises de clés chez nous pour des personnes qui louent des appartements lorsque les propriétaires ne peuvent pas être présents … Nous saisissons toutes les opportunités. »