Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
29 Juil 2014 | Profession
 

FDJ Tour de FrancePour les buralistes, le Tour de France reste un élément d’animation incomparable : presse, jeux, discussions au comptoir, émotions devant l’écran et dans l’établissement.

Pour la Française des Jeux, le Tour de France c’est aussi, depuis 1997, une équipe dont l’un des coureurs s’est hissé sur le podium : avec Thibaut Pinot, 3ème et maillot blanc de meilleur jeune.

Dans Le Figaro de ce mardi 29 juillet, son PDG, Christophe Blanchard-Dignac, revient sur l’événement : « c’était très émouvant, le fruit de quatorze ans de combat pour un cyclisme propre, durant lesquels on a connu des périodes de doute. Le chemin était ardu. On a bénéficié d’un soutien sans faille du Conseil d’administration de l’entreprise. On a fait confiance à cette politique zéro complaisance et on s’est donné le temps de construire une équipe de jeunes avec des talents, en se battant pour le respect des règles.
« Quand on prétend aimer, servir le sport et non se servir du sport, ce n’est pas quand les moments sont difficiles qu’il faut le quitter (…) Et puis, on a eu beaucoup de soutien, à commencer par le public. Sur le bord des routes du Tour de France, c’est notre public qui est là ».

Par ailleurs, Christophe Blanchard-Dignac annonce qu’il reste ouvert à la discussion pour ouvrir son équipe à d’autres sponsors : « quel plus beau projet que d’avoir une équipe capable de gagner le Tour de France … ». Une campagne de publicité dans les principaux quotidiens (« Merci Thibaut, merci les bleus ! ») accompagne cette prise de parole.