Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
8 Nov 2021 | Profession
 

Retirer de l’argent liquide chez un buraliste, comme dans n’importe quel distributeur automatique de billets (DAB), sera désormais possible à Virey (Manche), à compter de ce mardi 9 novembre.

Une petite révolution dans cette commune déléguée de Saint-Hilaire (1 000 habitants, 25 kilomètres d’Avranches).

•• En effet, le patron du bar-tabac, installé depuis 7 ans, réclamait un DAB depuis « au moins 5 ans », rapporte La Manche Libre.  Sauf que la charge de fonctionnement incombant à la municipalité semblait, à l’époque, trop importante.

« Le problème principal résidait dans l’obligation pour la mairie de régler la différence si le quota d’opérations bancaires initialement prévu n’était pas atteint. Cela représentait un coût trop conséquent » explique le buraliste Didier Baillieu. Et même après la fusion en commune nouvelle, l’idée d’installer un distributeur de billets automatique n’avait pas abouti.

•• Didier Baillieu a été repéré, puis contacté par Loomis (voir 26 octobre), filiale du groupe suédois Securitas, qui lui a proposé ce tout nouveau service, reprend le quotidien régional. Ni une ni deux, le bar-tabac figurait alors sur la liste des premiers établissements en France à bénéficier de ce service « avec une période d’essai de six mois » précise le patron.

La différence avec les projets étudiés auparavant, « c’est que je n’aurai pas de frais, quel que soit le nombre de transactions effectuées par mois ». Et de préciser : « c’est un service indispensable à la commune au quotidien, on a une très grande demande (…) Jusqu’ici, si les gens voulaient retirer de l’argent, il fallait qu’ils aillent à Saint-Hilaire et ils ne revenaient pas ».

•• L’établissement comme d’autres bureaux de tabac intéresse Loomis du fait de leur très grande disponibilité, six jours sur sept, de 6 heures 30 à 21 heures. Le DAB sera donc « scellé » à l’entrée du bar-tabac qui bénéficie déjà d’un très haut niveau de sécurité.

Le buraliste continuera ainsi d’accroître la diversification de ses services : presse, produits du vapotage, Point Paiement de Proximité, jeux, etc. sans oublier le bar « qui n’est pas encore à son niveau d’avant-Covid ».