Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Jan 2017 | Profession
 

Presque un face à face

• Nièvre. En plein centre d’Entrains-sur-Nohain, dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 janvier, les malfaiteurs ont arraché les barreaux anti-intrusion en accrochant un câble à l’arrière de leur véhicule pour pénétrer dans un débit de tabac, où ils ont dévalisé le stock.

Le couple de buralistes, prévenu par le déclenchement de l’alarme, arrive alors que les cambrioleurs finissent de charger le butin dans la voiture. Le numéro d’immatriculation relevé, le couple tente de les pourchasser jusque dans l’Yonne, sans succès. La voiture a été retrouvée incendiée en fin de nuit près d’Auxerre, sans aucune trace des occupants.

Deux cambriolages à un mois d’intervalle

• Pas-de-Calais. L’alarme a retenti à 2h58, toujours dans la nuit du 4 au 5 janvier, dans un bar-tabac de Calais. Le buraliste descend rapidement, mais il trouve le volet enfoncé et les cambrioleurs sont déjà repartis, avec un butin consistant : des jeux à gratter, des cartouches de cigarettes, des timbres postaux, des e-liquides. Les forces de l’ordre sont intervenues rapidement, mais n’ont pas réussi à les rattraper. Inquiétudes du buraliste : « On est bien sécurisé, c’est bizarre. En plus, c’est peu après qu’on ait été livré en tabac, comme la dernière fois … ». Il y a un mois.

Braqueur isolé

• Seine-Maritime. Dans le centre-ville d’Eu, l’employée d’un tabac-presse était seule ce jeudi 5 janvier à l’heure de la fermeture. Un homme, le visage dissimulé par un passe-montagne, a pointé une arme de poing dans sa direction, lui a tendu une sacoche en exigeant d’y glisser l’argent de la caisse. L’employée s’est exécutée et le malfaiteur est reparti précipitamment avec son butin. La ville n’étant pas équipée de caméras, les gendarmes ont lancé un avis de recherche à partir des éléments fournis par la victime.